Sur le Front de la Résistance Démocratique…

solidaritePour le P+, les intérêts du peuple belge passent avant les préoccupations bassement partisanes. Nous publions donc avec plaisir ce texte signé par monsieur Philippe Chansay Wilmotte, président du parti VLC, texte que nous approuvons entièrement.

Pierre Renversez, président du P+

VLC, L'AVANT-GARDE DE LA RÉSISTANCE DÉMOCRATIQUE 
FACE AUX PARLEMENTS DE LA HONTE

Les élections 2014 situent la Belgique au plus bas niveau du monde : collusions, conflits d'intérêts, amateurisme et fraude, une thèse officielle relayée par la Presse subsidiée, et aucun recours effectif pour le citoyen. Les partis traditionnels nuisent à la démocratie.

Le Parlement wallon a rejeté tous les recours, sans exception. À huis-clos, la Chambre des Représentants a aussi rejeté tous les recours. Aucun contrôle démocratique ; ce sont les intéressés qui, entre eux, à l'abri des regards, s'entendent pour valider leurs mandats. Ce régime est arbitraire. Rien à voir avec la démocratie ; c'est une oligarchie.

Le VLC a dénoncé cette énorme forfaiture, notamment par des recours auprès de la Chambre des Représentants et du Parlement wallon. Là, le VLC a souligné les multiples irrégularités en se référant aux critères internationaux selon lesquels n'importe quel scrutin dans le monde est contesté en de telles circonstances. De Madagascar à la Côte d'Ivoire, Ban Ki Moon, le Secrétaire Général intervient pour des cas moins graves que la sinistre farce belge. Ailleurs, il y a certes des fraudes à l'occasion de scrutins, mais en Belgique, c'est pire en ce que c'est le système électoral lui-même qui est foncièrement vicié. En d'autres termes, les élections sont légalement truquées et, en plus, il y a des fraudes et de l'amateurisme.

Le VLC agira devant les instances compétentes afin d'y contester les refus de la Chambre des Représentants et du Parlement wallon de se conformer aux règles démocratiques internationales que la Belgique doit cependant respecter. Dès à présent, le Procureur du Roi a été saisi d'une plainte visant ce simulacre de Justice où des élus, juges et parties, rejettent des objections citoyennes. En outre, le VLC a alerté le CONGRÈS DES POUVOIRS LOCAUX ET RÉGIONAUX DU CONSEIL DE L'EUROPE. 

Tout au long des mandats de ces Parlements de la Honte, illégitimes car constitués par cette parodie d'élections, le VLC dénoncera cette forme de coup d'État. Le VLC est l'avant-garde de la résistance démocratique face à cette confiscation des Parlements.

Philippe Chansay Wilmotte, président du parti VLC.

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>