Joëlle MILQUET ou le pitoyable naufrage moral et politique du CDH.

Il fut un temps en Belgique où ceux qui avaient des responsabilités avaient, quel qu’en soit le coût,  le courage et la volonté inflexible de servir et protéger le peuple belge.

albert1er

Rappelons-nous il y a 100 ans, Albert 1er, l’héroïque Roi-Soldat, qui confronté à la déferlante des armées prussiennes sût prendre la courageuse décision d’ouvrir les écluses de l’Yser en octobre 1914 et d’inonder une partie du pays pour bloquer l’envahisseur. Issu d’une farouche volonté de préserver l’indépendance et la liberté des Belges, cet acte sauva le pays.

Bien évidemment, cette décision n’a pas du être facile à prendre, mais quand il s’agit de l’intérêt supérieur de la nation en temps de crise, les dirigeants dotés de droiture et de force morale savent prendre les décisions nécessaires.

Malheureusement, les dirigeants de la Belgique se suivent mais ne se ressemblent pas. L’exemple de Joëlle Milquet est une illustration parfaite du dramatique naufrage moral et politique d’une partie de la classe politique belge.

Historiquement le CDH s’appelait PSC Parti Social Chrétien. Ce parti inspiré dans ses origines de la pensée d’Emmanuel Mounier faisait promotion des valeurs démocratiques et de respect de la personne humaine. Sous l’influence de Joëlle Milquet il est aujourd’hui devenu un parti activement engagé dans le processus d’islamisation de la Belgique.

Du PSC (Parti Social Chrétien) au CDH (Clientélisme Démagogique Halal),
comment en est-t-on arrivé là ?

Cette trahison des idéaux humanistes et chrétiens du respect de la personne humaine au profit d’une alliance de plus en plus ouverte avec les islamistes promoteurs de charia est le fait de politiciens cyniques comme Joëlle Milquet. Ces politiciens ont fait le choix de bâtir leur carrière sur le vote islamique et immigré, quelles qu’en soient les conséquences pour les Belges et la Belgique.

  • Présidente du PCS, Joëlle Milquet mena une campagne intensive pour faire abandonner toute référence à la chrétienté et finalement faire changer le nom du parti en Centre Démocrate Humaniste. Cachez ce « Chrétien » que certains ne veulent plus voir !
  • C’est encore elle qui fait la promotion des « accommodements raisonnables » en déclarant à Maghreb TV : « c'est quoi l'accommodement raisonnable, c'est de dire dans une société, où on a des pratiques religieuses, et des pratiques de vie différentes parce que, on ne mange pas de la même manière, halal, etc., de dire, voilà, on adapte un tout petit peu, pas dans les règles, les règles doivent être les mêmes pour tout le monde, on adapte un tout petit peu, dans les écoles, ou les horaires de piscine, le fait que les femmes puissent nager ensemble, où est le problème ? »

Cette politique des accommodements raisonnable a été tentée au Canada et a eu pour résultat une dérive catastrophique de tous les comportements islamistes. Sous la pression unanime des toute la population et des partis politiques, le Canada a aujourd’hui abandonné cette désastreuse politique de complaisance.

  • C’est enfin toujours Joëlle Milquet qui fait entrer une élue voilée négationniste du génocide arménien au Parlement et qui recrute des collaborateurs issus de l’immigration musulmane pour mener une campagne fortement communautariste à Bruxelles.

Une classe politique prête à se vendre

Oublié la défense des intérêts belges, oubliés les devoirs de rectitude morale, de courage et de service au peuple belge. Clientélisme et intérêt personnel guident aujourd’hui les politiciens comme Joëlle Milquet. Elle a entrainé le CDH dans un naufrage politique et moral qui ressemble étrangement à celui du Parti Socialiste dont certaines listes électorales à Bruxelles font penser à celles d’un parti politique turc.

Combien de temps encore les Belges vont-ils encore voter et élire des gens qui ont depuis longtemps perdu courage, patriotisme et sens moral ?

Lors des prochaines élections, rappelons-nous notre histoire et ce que doit être un vrai patriote au service du peuple belge, renvoyons les incapables et les menteurs chez eux à méditer les leçons d’une cuisante défaite électorale donnée par un peuple belge qui en a assez d’être trahi, vendu et méprisé.

Ashampoo_Snap_2014.02.20_20h57m21s_001_

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>